Société

« Chorfa », Mossad, escroquerie et fraude fiscale !

Partager cet article

Dans une vidéo récemment publiée sur Youtube, une dame dénonce une escroquerie présumée dont a  été victime son amie de la part d’un « chrif Alaoui » de Touarga !

En écoutant attentivement les propos échangés sur la vidéo, on s’aperçoit qu’une dame appelée Nicole (c’est ainsi qu’elle est désignée par son amie) a enregistré une vidéo pour dénoncer un acte présumé d’escroquerie dont a été victime son amie marocaine, une certaine Souad qui n’apparait pas sur la vidéo.

En revanche, on aperçoit une autre dame, Imane qui gifle un individu « tourougui » dans un salon à l’intérieur d’une maison en le menaçant de le livrer à la « brigade » de la gendarmerie. Ce dernier tente de se dérober de l’accusation en affirmant qu’il est juste un esclave aux ordres ! « 3abd maamour », selon ces propos.

Sur la vidéo, Imane soutire des aveux à l’individu pour avoir touché 80.000 Dhs en compagnie d’un certain « chrif », Moulay Abdesslam Alaoui et d’un colonel à l’hôtel Diwan de Rabat.

Imane prend ensuite le téléphone pour appeler le fameux « chrif Alaoui » et de lui rappeler le contexte de l’opération qui consistait à soudoyer un responsable régional des impôts afin d’amnistier fiscalement son amie Souad, sous prétexte que l’actuel Directeur des impôts, Mr Omar Frej est un fonctionnaire incorruptible.

Imane ne manque pas de rappeler à « Abdesslam » que lorsque deux agents israéliens du Shin bet (le service de sécurité intérieur) et du Mossad l’avait contacté, ce dernier avait menacé de leur « couper les pieds » s’il rentrait au Maroc. C’est à ce moment qu’on comprend que Nicole, l’auteure de la vidéo qui parle à la fois l’arabe et le français est sans doute une marocaine de confession israélite en affaire avec Souad et une victime indirecte de l’escroquerie présumée.

Question :

Que doit-on penser de personnes disposées à débourser 80000 DHs pour effacer leur ardoise fiscal ? et qui plus est composent avec Israël ?

A mon avis, elles ne doivent pas être un exemple d’intégrité et risquent gros sur le plan judiciaire.

Quoiqu’il en soit, l’affaire est en ce moment entre les mains de la justice et montre l’infiltration de l’ennemi sioniste dans les affaires commerciales et administratives du pays !

Partager cet article

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.