Politique

Le gouvernement supplie les marocains de rompre la campagne de boycott sur le lait

Partager cet article

Dans un rebondissement sans précédent, le gouvernement appelle les citoyens à prendre en compte la gravité du moment pour éviter plus de préjudices aux agriculteurs et aux investisseurs.

Dans un communiqué de la primature, le gouvernement déclare avoir « suivi avec grande attention l’évolution du boycott du lait » mettant en garde dans le même temps contre les effets de la compagne de boycott sur les agriculteurs après que l’entreprise Centrale Danone ait décidé de « réduire de 30% la quantité d’approvisionnement en lait auprès des agriculteurs ».

En prenant la défense de l’entreprise laitière qui subit la campagne de boycott depuis deux mois consécutifs, le gouvernement met en garde contre les effets sur les agriculteurs et sur l’emploi dans l’entreprise.

Le gouvernement insiste sur le fait que le secteur laitier occupe une place importante dans le système économique et sociale car l’entreprise objet du boycott s’approvisionnent auprès de 120000 agriculteurs.

Dans les dernières lignes du communiqué, le gouvernement promet « des initiatives pour améliorer le pouvoir d’achat des citoyens » en « adoptant plus de rigueur en matière de contrôle du marché et de la qualité des produits » et de « combattre les spéculateurs et les monopoles ».

Partager cet article

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.