Economie

Boycott: l’investissement étranger chute de 17% au Maroc

Partager cet article

De janvier à avril, l’investissement direct étranger au Maroc est passé à 6,77 milliards de dirhams (712 millions de dollars), contre 8,16 milliards à la même période l’an dernier, soit une baisse de 17,1%.

« La poursuite du boycott aura des répercussions sur les investissements nationaux et étrangers et sur l’économie du Maroc dans son ensemble », a indiqué le Cabinet du Chef du gouvernement dans un communiqué publié jeudi soir.

Le gouvernement a exhorté les citoyens à « comprendre la situation » et déclaré que le boycott nuisait au secteur agricole et aux familles des petits fermiers fournisseurs de lait, une population estimé à 600 000 personnes.

Des pages Facebook de plus de 2 millions d’utilisateurs ont soutenu la campagne lancée le 20 avril et qu’aucun groupe politique ou autre n’a revendiquée, mais qui vise à exprimer la frustration que beaucoup de Marocains ressentent par rapport à leur quotidien.

« L’objectif de ce boycott est d’unir le peuple marocain et de parler d’une seule voix contre les prix élevés, la pauvreté, le chômage, l’injustice, la corruption et le despotisme », a déclaré l’une des pages du boycott sur Facebook.

Centrale Danone visée par le boycott a annoncé mardi qu’elle réduirait de 30% la quantité de lait collectée auprès des 120 000 agriculteurs qui l’approvisionnent. L’entreprise a également déclaré qu’elle licencierait des travailleurs sous contrat à durée déterminée.

Contrairement à la compagnie laitière, les compagnies pétrolières et gazières cibles du boycott n’ont pas encore annoncé de pertes. Cependant, Le groupe Oulmès, fabricant de Sidi Ali, un produit également boycotté a dépêché de nombreuses personnes par semaine jusqu’au montagne de l’Atlas pour tenter de convaincre les consommateurs que ses prix sont justes tout en appelant le gouvernement à baisser les impôts.

Partager cet article

Publicités

Catégories :Economie, Société

Tagué:, ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.