Monde

Donald Trump déclenche une guerre commerciale contre ses alliés

Partager cet article

Le Président américain Donald Trump a exprimé en mars 2018 sa volonté d’appliquer des taxes douanières sur les importations d’acier et d’aluminium pour des raisons protectionnistes contre les chinois. Ainsi, le gouvernement américain avait pris sa décision en évoquant la protection de la sécurité intérieure des États-Unis et des industries sensibles liées à ces secteurs. Dans le même temps, Le gouvernement américain avait accordé une annulation temporaires des droits de douanes pour ses pays alliés et amis.

Mais le 01 juin 2018, le ministre américain du commerce a décidé d’appliquer respectivement 25% et 10% de taxes douanières sur les importations d’acier  et d’aluminium provenant de l’Union européenne, du Mexique et du Canada.

Juste après la déclaration de l’administration Trump, les trois partenaires économiques concernés par cette mesure ont annoncés des mesures de sanctions sur les exportations américaines dans différents secteurs.

Une décision qui risque de déclencher une guerre commerciale que Donald Trump ne semble pas craindre et dont il avait même souhaité la bienvenue dans l’un de ces tweets, bien que cette position n’enchante pas les membres parti républicain.

Tweet Trump

Les élus du parti républicain au Congrès ont exprimé leur étonnement face à une décision qui aurait due, selon eux se limiter à la Chine au lieu de s’étendre aux alliés des États-Unis. Les républicains du Congrès ont exprimé leur inquiétude quant aux effets de cette mesure sur les agriculteurs, les industriels et les consommateurs américains.

La mesure intervient suite à l’échec des négociations entre les États-Unis et l’Europe sur des conditions commerciales que Trump a jugé inéquitables et préjudiciables pour son pays.

Pour le Canada et le Mexique qui sont respectivement 1er et 3ème exportateurs d’acier aux États-Unis, la difficulté de renégocier les dispositions de l’Accord de libre échange NAFTA en a été la cause principale. Le président américain souhaitant un accord avec de nouvelles conditions ne dépassant pas 5 années d’engagement.

Avec l’entrée en vigueur des taxes douanières, l’administration Trump déclenche un nouveau conflit avec l’Europe après sont retrait de l’accord de Paris sur le climat et de l’accord nucléaire avec l’Iran. Cette nouvelle mesure risque de jeter de l’huile sur le feu d’une nouvelle guerre commerciale.

Partager cet article

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.