Société

Personnes sans identité au Maroc : des chiffres inquiétants

Partager cet article

Le ministre d’État chargé des droits de l’homme, Mr. Mustapha Ramid a déclaré qu’il existe environ 84.000 personnes non inscrites dans le registre de l’État civil

Quelques mois après le tollé médiatique déclenché par la situation des enfants sans identités au Maroc, le gouvernement a constitué une commission ministérielle présidée par le ministre d’État chargé des Droits de l’homme et composée des ministères de l’Intérieur, de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur; pour lancer une campagne dont l’objectif et de recenser puis régulariser les enfants non inscrits à l’État civil.

Mr. Mustapha Ramid a présenté les conclusions de la campagne lancée l’année dernière qui a révélé l’existence de 83682 personnes non inscrites à l’État civil. 23151 d’entre elles ont été inscrites de manière définitive et 19451 dossiers sont traités par la justice dont 16808 ont obtenu des décisions de déclarations.

De son côté, le président du Centre marocain des droits de l’homme, Mr. Abdelilah El Khodri a déclaré que son association a publié un rapport en avril 2017 à l’occasion de la journée mondiale des enfants des rues qui dresse la situation des enfants sans identités au Maroc et constate que 100 enfants naissent quotidiennement au Maroc sans identité paternelle.

Mr. Khodri trouve insuffisant le nombre de personnes régularisées dans le cadre de la campagne et estime que le nombre de personnes concernées avoisinerait les 500 milles au niveau national. Selon lui, le recensement effectué par la commission gouvernementale n’a touché que 17% de l’ensemble des personnes concernées.

Selon Mr. Khodri le gouvernement s’est contenté de traiter les demandes effectuées par les mères pour enregistrer leurs enfants tandis que les enfants des rues qui vivent souvent loin de leurs mères ou dont les mères elle-même vivent dans les rues n’ont personne pour les enregistrer ou refusent simplement d’interagir positivement avec la campagne.

Partager cet article

Publicités

Catégories :Société

Tagué:,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.