Droits humains

Huelva-Espagne: les saisonnières marocaines menacées d’expulsion

Partager cet article

La coalition nationale des associations féministes du Maroc a qualifié « de dangereux » le dossier des saisonnières marocaines en Espagne, précisant qu’il vient de connaitre « un nouveau tournant » après l’arrestation de 400 ouvrières dans une ferme et leur embarquement dans des bus dans une tentative d’expulsion vers le Maroc pour les empêcher de porter plainte contre leur maltraitance.

La coalition nationale précise que cette nouvelle escalade intervient directement après la mobilisation de la justice espagnole le 27 mai dernier et la diffusion d’informations par les médias, les associations et les syndicats de la région concernant le harcèlement et le chantage présumés exercés sur les saisonnières marocaines.

La coalition nationale des associations féministes composée de la Fédération de le Ligue Démocratique des Droits des femmes, l’Union de l’action féminine, l’association Joussour et l’Association de lutte contre les violences faites aux femmes a fondé son action sur la base d’informations recueillies et les conclusions d’une enquête réalisée par le journal El Espanol dans la région de Huelva.

La coalition des associations féminines a déclaré avoir adressé des correspondances le 24 mai dernier au ministre de l’Emploi et au ministre chargé des Marocains résidents à l’étranger pour solliciter leur intervention et garantir la protection de cette catégorie de citoyennes contre le rudesse de leurs conditions sociales et les agressions  qu’elles subissent et pour leur éviter l’expulsion comme mesure de représailles, avec la révision des clauses contractuelles de leurs contrats de travail dans le respect des normes et des standards internationaux.

Partager cet article

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.