Politique

Mutuelles: Mrimi (PJD) dénonce les « malfaiteurs » au Parlement

Partager cet article

Le membre du groupe #PJD (parti de la Justice et du Développement) à la Chambre des conseillers, Abdessamad Mrimi affirme qu’il existe encore des dysfonctionnements au sein de nombreuses mutuelles malgré les efforts déployés récemment par l’Inspection générale des finances (IGF) et le ministère de l’Emploi.
Dans son intervention aujourd’hui devant la Chambre des conseillers, Mrimi a déclaré: « ceux qui falsifient les élections ou qui vont à l’encontre de la volonté des adhérents ou des gens en général, ceux qui détournent l’intérêt général à leur profit, ceux qui volent l’argent des pauvres, des veuves, des orphelins et des adhérents dans ces mutuelles, ceux-là et ceux qui ne respectent ni la loi, ni les dispositions constitutionnelles et se placent au-dessus de la législation, ceux-là doivent être désignés. Ce sont des malfaiteurs qu’il faut neutraliser! ».

En s’adressant à Mohammed Boussaid, le ministre de l’Economie et des finances, Mrimi a déclaré:  » si le gouvernement a la volonté d’appliquer le plan de réforme, nous vous assurant depuis cette tribune, (que) ce groupe (PJD) soutient le plan de réforme, lutte contre la corruption, et tous ceux présents dans ce pays seront au côté du gouvernement sauf ceux qui refusent et ne peut refuser que celui qui porte une idéologie ou une croyance anti-réforme et celui qui accepte d’être un allié des corrompus! »

Mrimi a insisté sur le fait  que le groupe PJD ne sera pas indulgent et ne passera pas sous silence les agissements des personnes corrompus au sein des mutuelles ou dans d’autres secteurs car selon Mrimi « ce qui se passe actuellement est une anarchie générale qui n’est acceptée ni par le citoyen marocain, ni par les adhérents ni par les employés ».

 

Partager cet article

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.