Boycott

#Boycott: les commerçants se plaignent de l’entassement des invendus et interpellent le gouvernement

Partager cet article

Les petits commerçants appellent le gouvernement El Othmani à trouver une solution pour leurs invendus de produits faisant l’objet de #boycott.

Le Syndicat national des commerçants et professionnels (SNCP) a déclaré que les petits commerçants sont confrontés à l’entassement des marchandises invendues du fait de la campagne de #boycott, ce qui constitue des pertes financières pour leurs commerce.

Dans un communiqué, le syndicat demande une intervention du gouvernement et se plaint de « l’absence de toute initiative de la part des sociétés concernées pour régler la situation ».

La demande sur certains produits de consommation a diminué. Aujourd’hui, ces produits s’entassent chez les commerçants mais les fournisseurs ne les récupèrent pas.

Hakim Nouri, le président du SNCP a déclaré : « le commerçant achète à des fréquences variées. Dans les dernières semaines, la demande sur certains produits de consommation achetés par les commerçants a diminué. Aujourd’hui, ces produits s’entassent chez les commerçants mais les fournisseurs ne les récupèrent pas ».

Le syndicat a également demandé au gouvernement d’adopter des mesures pour interdire les monopoles et lutter contre les spéculateurs et les intermédiaires pour éviter la hausse des prix des produits de consommation au Maroc, notamment pendant le mois de ramadan.

Le syndicat considère que la hausse des prix de nombreux produits de base est injustifiée en accusant les intermédiaires et les spéculateurs de manipuler les fluctuations des prix.

Partager cet article

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.