Boycott

Rusia 2018: Le onze argentin refuse de disputer un match amical contre Israël

Partager cet article

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou est intervenu en personne pour tenter de convaincre l’équipe nationale argentine de football de revenir sur sa décision de boycotter la match amical contre  le onze israélien.

Selon le journal israélien Yediot Aharonot, Netanyahou s’est entretenu par téléphone avec le président argentin Mauricio Macri lui demandant d’intervenir auprès du staff de l’équipe argentine pour la convaincre de jouer contre l’équipe israélienne.

Lors de l’entretien téléphonique, Netanyahou a informé Macri que le ministère du Sport israélien a décidé de transférer le match à Haifa au lieu du stade Teddy de Jérusalem où devait se tenir la rencontre initialement, mais le président argentin a répondu qu’il ne pouvait pas exercer de pression sur les joueurs argentins.

Selon Yediot Aharonot, Israël tente toujours de convaincre le onze argentin de participer à la rencontre en sollicitant des internationaux argentins comme Lionel Messi et Sergio Aguero d’accepter la rencontre contre le onze israélien. Toutefois, Israël ne se fait pas d’illusion quant à l’échec de ces tentatives suite aux protestations qui ont accompagné les entraînements de l’équipe israélienne en Espagne et en argentine.

Israël s’est transformée en terre de massacre et nous ne jouerons pas contre son équipe nationale.

Yediot Aharonot a rapporté que le vice-président de la Fédération argentine de football Hugo Moyano, a déclaré que la décision de l’équipe argentine intervient en réaction à la décision de transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem et aux massacre commis par Israël contre les palestiniens. Moyano a déclaré: « Israël s’est transformée en terre de massacre et nous ne jouerons pas contre son équipe nationale ».

Partager cet article

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.