Boycott

Boycott: Aziz Akhannouch fait du charme aux petits agriculteurs.

Partager cet article

Aziz Akhannouch, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime et des Eaux et forêts évoque au Parlement « la problématique » du secteur du lait.

Lors de la séance des questions orales à la chambre des Conseillers, Akhannouch a précisé que les 200.000 éleveurs de vaches au Maroc et les 400.000 personnes possédant moins de 10 vaches chacune et vivant de la vente du lait, ont investi 5 milliards de dirhams pour l’élevage de leurs bétails depuis le lancement du plan Maroc-Vert.

Il n y pas longtemps, nous faisions la queue pour acheter du lait sans le trouver mais aujourd’hui grâce à Dieu, le lait est abondant et les chaines de production se sont améliorées.

Akhannouch a déclaré: « Il n y pas longtemps, nous faisions la queue pour acheter du lait sans le trouver mais aujourd’hui grâce à Dieu, le lait est abondant et les chaines de production se sont améliorées ». Toutefois, le ministre trouve « inacceptable » que des agriculteurs qui investissent dans le lait et contribuent à l’augmentent de la production nationale voient ce lait devenir « indésirable ». « C’est une problématique mais nous devons soutenir les petits agriculteurs et continuer d’avancer ». a-t-il précisé.

Dans son intervenyion, Akhannouch promet de déployer tous ses efforts pour soutenir les petits agriculteurs si la chaîne de production de lait est affectée et « espère que les choses iront dans le bons sens ».

Rappelons qu’il y a quelques jours, des coopératives du Gharb avaient dénoncé dans un communiqué leur mise à l’écart dans les discussions de la Commission parlementaire des secteurs productifs au Parlement, pour revendiquer leur propre unité de production de lait et l’abandon de la société Centrale-Danone qui fait actuellement l’objet d’un boycott populaire sur ses produits laitiers et dérivés.

Partager cet article

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.