Monde

El Mundo accuse le Maroc de laisser filer des « pateras » vers l’Espagne

Partager cet article

Le journal espagnol El Mundo désigne le Maroc comme responsable de la recrudescence du nombre de « pateras » transportant des immigrés clandestins vers les cotes sud de l’Espagne. Récemment quatre cadavres ont été repêchés et 307 personnes sauvées dans les eaux du détroit, sur un total de 38 « pateras ».

El Mundo a titré: « le Maroc permet  une vague de pateras en pleine crise sur l’immigration« . Le journal, proche de la droite conservatrice, fait endosser une partie de la responsabilité au Chef du gouvernement socialiste Pedro Sanchez pour l’indulgence de son gouvernement envers les immigrés clandestins, faisant ainsi allusion à l’accueil de nombreux clandestins embarqués sur le navire « Aquarius« .

Le quotidien a publié les chiffres du ministère espagnol de l’Intérieur révélant qu’entre le 1er janvier et le 1er juin 2018, le nombre de « pateras » a atteint 432 transportant 9670 immigrés clandestins. Les autorités espagnoles en ont accueilli et soigné 7481, tandis que les autorités marocaines se sont chargées de 2103 personnes.

Les statistiques révèlent que l’immigration vers le nord a augmenté de 180%, tandis que le nombre de décès a quadruplé (400%) durant le premier semestre 2017, avec une hausse considérable le mois dernier et spécialement la semaine dernière.

Partager cet article

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.