Boycott

Aujar: « le boycott a ébranlé le gouvernement »

Partager cet article

aujar

A droite, Mustapha El Khalfi porte parole du gouvernement. A gauche, Mohamed Aujar, ministre de la Justice.

« Toutes les composantes du gouvernement ont été ébranlées par la campagne de boycott », a déclaré le ministre de la Justice Mohamed Aujar.

Aujar qui était l’invité d’Al oula, mardi soir a déclaré: « nous devons reconnaître avoir été surpris par cette nouvelle forme de protestation qui a déstabilisé la communication gouvernementale ».  Le ministre RNI (Rassemblement des Indépendants) a également déclaré que l’hésitation du gouvernement face aux contestations n’était pas mauvaise en soi. Et de poursuive: « en fin de compte, ce gouvernement est composé d’êtres humains. Par conséquent, les erreurs peuvent se produire. Par contre, ce qui est grave, c’est de ne pas capter les messages et de ne pas trouver des solutions ».

Lors de son intervention télévisée, Aujar a assuré que le gouvernement a bien saisi le message des boycotteurs et qu’il travaille sérieusement pour améliorer les conditions sociales des Marocains par l’adoption de plusieurs mesures, notamment l’amélioration de l’offre gouvernementale faite aux syndicats et la forfaitisation des prix du carburant.

Par ailleurs, Aujjar a observé que la campagne de boycott visant la société de carburant Afriquia appartenant au président de son parti Aziz Akhannouch, s’explique par l’implication de ce dernier dans la scène politique.

Partager cet article

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.