Droits humains

Le ministère Espagnol de l’Intérieur refoule deux activistes du Hirak du Rif

Partager cet article

Ministère Espagnol de l'intérieur

Ministère Espagnol de l’intérieur

Le ministère Espagnol de l’Intérieur a refoulé mercredi vers le Maroc deux activistes du Hirak du Rif qui se trouvaient dans un centre d’accueil pour réfugiés à Madrid. 

La décision du ministère Espagnol de l’Intérieur intervient après le refus d’accorder l‘asile politique aux deux personnes après s’être assuré que leur expulsion au Maroc ne constituerait pas une menace. Les autorités espagnoles ont donc décidé de remettre les personnes concernées à leurs homologues marocains à travers le passage de Bni Nssar à la frontière entre Nador et la ville occupée de Mellila.

La Police espagnole n’a toujours pas confirmé l’expulsion et s’est contentée d’annoncer que la Direction Générale des Relations Internationales et des Étrangers (DGRE) a refusé d’accorder l’asile politique aux activistes marocains.

Les deux activistes avaient rejoint l’Espagne après avoir participé aux manifestations dans le ville d’Al Hoceima durant le Hirak du Rif, déclenché après le décès de Mohsin Fikri, un poissonnier broyé dans une benne à ordure. Malgré l’opposition du parti Podemos à la décision d’expulsion, le ministère de l’Intérieur a exécuté l’ordre d’expulsion émanant de le justice espagnole, qui a estimé que les personnes concernées ne courraient aucun risque en retournant au Maroc.

Partager cet article

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.