Boycott

Hoba Hoba Spirit: « le message du boycott n’est pas encore arrivé »

Partager cet article

Le groupe Hoba Hoba Spirit considère que la campagne de boycott est « un message du peuple marocain qui n’a pas encore été entendu ».

En marge de sa participation au Festival Gnoua d’Essaouira, Rebel Spirit, le porte parole du groupe a déclaré  : »le peuple a usé de nombreux moyens pour exprimer sa lassitude ». Et d’jouter: « toutes les actions menées jusqu’ici, notamment l’exil, le Hirak du Rif, les protestations de Jerada et le boycott ont pour unique objectif d’adresser un message ». Mais Rebel Spirtit s’étonne: je ne sais pas pourquoi le message n’est toujours pas arrivé ». Le groupe précise que les buts recherchés par le boycott rejoignent les sujets chantés du « fond du cœur » par le collectif depuis 20 ans, tantôt par humour, tantôt de manière vigoureuse.

Par ailleurs, le groupe considère que le Festival Gnoua d’Essaouira se développe progressivement attirant des fans de plus en plus nombreux et provenant de différents endroit de la planète. Hier, les fans du festival étaient au rendez-vous avec le groupe qui a su mettre en place un style bien à lui mixant du rock, du hip hop, de la funk et du folklore marocain.

Rappelons que Hoba  Hoba spirit fait partie des groupes de musique engagée. Il a produit 8 albums. Le dernier en date « kama yanbaghi » (comme il se doit) est sorti en janvier 2018 avec 13 nouveaux titres.

Partager cet article

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.