Politique

Mounib s’insurge contre les « losers » accompagnateurs des Lions en Russie

Partager cet article

Nabila Mounib

Nabila Mounib, Secrétaire Générale du PSU

La Secrétaire Générale du Parti Socialiste Unifié (PSU), Nabila Mounib rend hommage à l’équipe nationale de football « composée de jeunes marocains locaux ou issus de l’immigration qui se sont battus courageusement en rivalisant avec les plus grandes stars mondiales ».

Dans sa première déclaration sur la prestation des Lions de l’Atlas, postée sur la page Facebook du PSU, Nabila Mounib s’est dite  « fière » du onze national,

La leader de gauche a précisé que le sport, l’art et la culture contribuent au développement des nations mais que le Maroc était « un pays sous-développé et non démocratique qui ratifie des traités internationaux sans en respecter le contenu, où des opportunistes analphabètes s’engagent en politique et dilapident les fonds publics ». Avant de s’interroger: « avec tout ceci, comment voulons-vous qu’on réussisse en coupe du monde ».

Par ailleurs, Mounib reproche à l’Etat marocain d’avoir permis à des « losers » appartenant à un parti politique « défaillant » d’accompagner une équipe nationale aussi performante, faisant allusion au RNI (Rassemblement National des Indépendants), présidé par Aziz Akhannouch.

Mounib a également demandé des comptes sur les dépenses qui ont couvert le déplacement en Russie de responsables marocains et leurs proches avec l’argent du contribuable, précisant que « ces personnes n’ont fait qu’amasser des fortunes et envahir la scène politique pour permettre la pérennité de l’autoritarisme au Maroc sans garantir une répartition équitable des richesses. »

De plus, Mounib attire l’attention sur le fait que les partis de la majorité ont profité de la diversion de la Coupe du Monde pour faire passer un projet de loi sur les retraites des parlementaires au moment où les Marocains entament une campagne de boycott pour protester contre la cherté de la vie. « Il n’est pas pensable que certains jouissent de la belle vie tandis qu’1/3 de la population croule sous le seuil de pauvreté » a-t-elle ajouté.

Enfin, Mounib a rappelé que la seule voie pour le développement au Maroc est l’instauration de la démocratie et l’émergence de dirigeants honnêtes et compétents capables de barrer la route aux « analphabètes qui envahissent le Parlement et les assemblées élues ».

Partager cet article

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.