Sport

Maroc-Portugal: la FIFA envisage des sanctions contre l’entrée d’Amrabat

Partager cet article

Nordin Amrabat

A droite, Nordin Amrabat. A gauche, Raphaël Guerreiro.

La FIFA envisage d’apporter un changement à ses protocoles de commotion suite à la décision du Maroc de faire jouer Nordin Amrabat cinq jours après avoir subi une commotion cérébrale.

Amrabat, l’ailier de Watford a subi une commotion cérébrale lors du premier match de Maroc face à l’Iran, et a ensuite joué dans le deuxième match du Groupe B contre le Portugal mercredi, cinq jours après cette blessure à la tête.

Ceci a été fortement critiqué par les experts en traumatismes crâniens, qui ont fait remarquer qu’Amrabat aurait dû prendre au moins une semaine de repos, conformément aux directives de la FIFA.

Amrabat a commencé la partie en portant un casque de rugby, puis l’a enlevé après 16 minutes de jeu.

Le chef du comité médical de la FIFA, Michel D’Hooghe, a exprimé sa désapprobation à l’égard de cette décision et propose des sanctions pour décourager la reproduction de l’incident à l’avenir.

« Quand j’ai vu ce qui s’est passé, je n’étais pas seulement surpris mais déçu et très en colère », a déclaré D’Hooghe dimanche.

« Tous les médecins de l’équipe savent très bien ce qui pourrait arriver, mais le comportement du Maroc était en contradiction avec nos directives.

« Nous pensons qu’avec ces directives nous avions assez de pouvoir, mais il semble maintenant que ce n’est pas le cas.

« Peut-être devons-nous aller plus loin et imposer des sanctions si les directives ne sont pas suivies.

« Je suis convaincu que la majorité des médecins d’équipe prennent cela très au sérieux, mais maintenant nous faisons face à un nouveau problème à cause de la délégation médicale marocaine. »

Partager cet article

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.