justice

Le procès de Maati Monjib et les six activistes reprend le 27 juin

Partager cet article

Maati Monjib

L’historien et défenseur des droits de l’Homme, Maati Monjib

L’historien et défenseur de droit des l’Homme, Maati Monjib ainsi que six autres activistes comparaissent mercredi devant le tribunal de première Instance de Rabat. Leur comité de soutien se mobilise.

Dans un communiqué, le comité précise que les sept personnes « comparaissent devant le juge pour répondre de leurs activités de défense des droits de l’Homme, de la liberté d’expression ainsi que pour la promotion de la presse d’investigation ».

Cinq d’entre elles sont poursuivies pour atteinte à la sécurité de l’Etat, un crime dont la sanction peut atteindre cinq ans d’emprisonnement, et ce pour avoir contribué à l’organisation d’un workshop sur l’application StoryMaker, un logiciel téléchargeable sur internet dédié au journalisme citoyen.

Les cinq personnes poursuivies sont : Maati Monjib (historien, journaliste et président de l’association Freedom Now pour la liberté de la presse), Hicham Khribchi ( médecin et fondateur de l’Association des Droits Numériques (ADN), Hicham Mansouri (directeur des projets d’AMJI (Association Marocaine pour la Presse d’Investigation), Mohamed Sber (militant associatif) et Abdessamad Ait Aicha (journaliste et membre d’AMJI).

Tandis que deux autres personnes, Tarek Rachid (journaliste et président d’AMJI) et Maria Moukrim (Journaliste et ancienne présidente d’AMJI) sont poursuivies pour non déclaration au Secrétariat Général du Gouvernement (SGG) de fonds provenant de l’étranger dans le cadre du financement des activités d’AMJI, une accusation assortie d’amendes exorbitantes.

Durant toute la période du procès qui a débuté en 2015, une campagne de lynchage a été menée contre les accusés et plus particulièrement contre Maati Monjib.

Plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme au Maroc et à l’étranger comme l’AMDH, la FIDH, Amnesty International , RSF qualifient ce procès de simulacre dont l’objectif et de réduire encore plus les espaces de liberté d’expression de plus en plus réduits au Maroc.

Le comité de soutien de Maati Monjib et les six activistes organise une conférence de presse le 27 juin prochain à 10H00 au siège central de l’AMDH à Rabat avant d’organiser le sit-in de soutien devant le tribunal de Rabat à 14h30.

Partager cet article

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.