Droits humains

Khadija Riyadi sur le procès du Hirak: « une boucherie judiciaire »

Partager cet article

Khadija Riyadi,

Khadija Riyadi, lauréate du prix des Nations Unies pour les droits de l’Homme en 2013.

La lauréate du prix des Nations Unies pour les droits de l’Homme, Khadija Riyadi a qualifié les sentences prononcées contre les détenus du Hirak du Rif de « boucherie judiciaire ».

Dans une déclaration au site Lakome2, Khadija Riyadi a déclaré: « nous nous attendions à des peines sévères mais pas à ce point. Les sentences sont surréalistes. Même les plus pessimistes ne s’y attendaient pas ».

Selon l’ancienne présidente de l’Association Marocaine des Droits Humains (AMDH), « ces condamnations traduisent la régression du pays vers des perspectives dangereuses. La dictature continue au Maroc. Les années de plombs ne nous ont jamais quitté pour dire qu’elles nous rattrapent. Elles continuent sous des formes différentes et nous les subissons sous diverses méthodes », a déclaré Riyadi.

De plus, la défenseure des droits de l’Homme précise que « la justice, en tant qu’instrument de répression et de persécution est impliquée dans les régressions dangereuses que connait le Maroc« .

Rappelons que le tribunal de Casablanca a condamné hier les détenus du Hirak du Rif à des peines entre 1 et 20 ans de prison.

Partager cet article

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.