justice

Le journaliste Hamid El Mahdaoui condamné à trois ans de prison ferme.

Partager cet article

Le chambre criminelle du tribunal de Casablanca a condamné le journaliste Hamid El Mahdaoui à trois ans de prison ferme assortie d’une amende de trois milles dirhams pour non dénonciation du crime d’atteinte à la sûreté de l’Etat.

Hamid El Mahdaou

La décision de la Cour est intervenue après une audience qui a duré deux heures après avoir entendu l’accusé dans son mot de la fin.

Auparavant, la Cour a décidé de séparer le dossier de Hamid El Mahdaoui de celui du leader du Hirak du Rif Nasser NaZefzafi et ses camarades.

A cette occasion, Reporters Sans Frontières dénonce dans un communiqué « une condamnation inique » contre le journaliste.

Après sa condamnation, un enregistrement vocal a été posté sur la chaine Youtube du journaliste où Hamid El Mahdaoui s’entretient avec sa femme en évoquant certains aspects troubles du procès.

Partager cet article

Publicités

Catégories :justice

Tagué:, , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.