Société

Boycott: Sidi Ali annonce la chute de ses ventes.

Partager cet article

Sidi Ali

Les produits de la marque d’eau minérale Sidi Ali.

La société d’eau minérale « Oulmès » détentrice de la marque « Sidi Ali » annonce le préjudice subi suite à la campagne de boycott qui vise ses produits depuis le 20 avril dernier.

Dans un communiqué, la société annonce une chute de ses ventes et prévoit une baisse de son chiffre d’affaires et de son résultat net au 30 juin 2018.

Selon la société, le boycott traduit les difficultés auxquelles sont confrontées les familles marocains face à la cherté de le vie. 

Par ailleurs, la société annonce des mesures pour rationaliser ses dépenses afin de préserver l’emploi et l’application de son programme.

Rappelons que la campagne de boycott inédite au Maroc vise la société de carburants Afriquia appartenant au ministre de l’Agriculture Aziz Akhannouch, la société Oulmès d’eau minérale de Meryem Bensaleh ancienne présidente de la CGEM et la société laitière Centrale Danone.

De plus, le communiqué de la société Oulmès intervient quelques jours après l’arrivée au Maroc du PDG de Danone qui s’est engagé à baisser le prix de vente du lait frais pasteurisé.

Partager cet article

Publicités

Catégories :Société

Tagué:, ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.