Afrique

Sommet de Nouakchott: une commission créée pour régler le conflit du Sahara.

Partager cet article

Moussa Faki

Moussa Faki, Président de la Commission de l’UA.

Les chefs des délégations participantes au sommet de l’Union Africaine (UA) ont approuvé le projet de création d’une commission présidentielle africaine pour la résolution du conflit du Sahara.

Dans un entretien avec l’agence de presse turque Anadolu, une source diplomatique préférant garder l’anonymat a déclaré que le projet de résolution du conflit du Sahara a été présenté par Moussa Faki, président de la Commission de l’UA dans une réunion à huit clos avec les leaders africains participants au sommet  de Nouakchott.

L’information a été confirmée par le Secrétaire général du Front Polisario, Ibrahim Ghali. Dans une déclaration à la presse locale, M. Ghali a précisé: « les participants au sommet ont approuvé la création d’une commission présidentielle pour la résolution du conflit au Sahara ». Et d’ajouter: « la commission sera composée de l’ancien président de l’UA, Alpha Condé, du président actuel Paul Kagame, du prochain président de l’Organisation ainsi que de M. Faki ».

Relancer les négociations entre le Maroc et le Polisario

Lors de ce 31ème Sommet Africain, il était prévu que le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki révèle une feuille de route pour le règlement du conflit au Sahara.

Selon l’agence de presse algérienne (APS), pour la première fois, la question du Sahara sera discutée à l’ordre du jour et un rapport détaillé élaboré par M. Faki sera remis aux délégations participantes au Sommet .

Ces initiatives diplomatiques interviennent après une interruption des négociations qui a duré une décennie. Toutefois, le Maroc refuse toute intermédiation en dehors du cadre onusien pour la résolution du conflit au Sahara.

Partager cet article

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.