Non classé

Le gouvernement s’intéresse aux marocaines réfugiées en Syrie.

Partager cet article

 

Forces démocratiques syriennes

Des combattants des Forces démocratiques syriennes (FDS), en discussion non loin du barrage de Tabqa, le 30 mars dernier. Photo : Reuters/Rodi Said

Le gouvernement s’intéresse au sort des femmes marocaines réfugiées en Syrie dans des camps tenus par les Forces démocratiques syriennes (FDS).

Le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi  a déclaré qu’il prendra attache avec les autorités compétentes au sujet du refus du Maroc d’accueillir plus de 200 femmes marocaines réfugiées en Syrie, ayant vécu dans les rangs de l’Etat islamique et d’autres groupes extrémistes en Irak et en Syrie.

Lors d’un point de presse à l’issue de le réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement, Mustapha El Khalfi a affirmé qu’il soumettra la question au ministère chargé des Marocains résidents à l’étranger et des Affaires de la migration, pour obtenir plus d’informations à ce sujet.

M. El Khalfi a ajouté: « nous ne pouvons pas refuser toutes les citoyennes marocaines dans n’importe quel endroit. Ceci relève de notre devoir et de notre responsabilité ».

Quelques semaines plus tôt, l’Observatoire du nord des droits de l’Homme (ONDH) avait déclaré que « les autorités marocaines ont informé les Forces démocratiques syriennes de leur refus d’accueillir plus de 200 femmes et enfants d’origine marocaine, bloqués dans des camps de réfugiés au nord de la Syrie ».

Partager cet article

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.